La communauté urbaine

Verneuil, membre de la Communauté urbaine GPS&O

GPSO QUADRI

La Communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise est née au 1er janvier 2016, de la fusion de la Communauté d’Agglomération de Mantes-en-Yvelines, de la Communauté de Communes des Coteaux du Vexin, de la Communauté de Communes Seine Mauldre, de la Communauté d’Agglomération Seine & Vexin, de la Communauté d’Agglomération 2 Rives de Seine et de la Communauté de Communes de Poissy-Achères-Conflans-Sainte-Honorine.

Avec 405 049 habitants, la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise compte 73 communes dont :

  • 10 communes de moins de 500 habitants,
  • 28 communes de plus de 2 500 habitants,
  • 29 communes sur la rive droite de la Seine et 44 communes sur la rive gauche.

 

Les 73 communes sont : Achères, Andrésy, Arnouville-lès-Mantes, Aubergenville, Auffreville-Brasseuil, Aulnay-sur-Mauldre, Boinville-en-Mantois, Bouafle, Breuil-Bois-Robert, Brueil-en-Vexin, Buchelay, Carrières-sous-Poissy, Chnateloup-les-Vignes, Chapet, Conflans-Sainte-Honorine, Drocourt, Ecquevilly, Épône, Évecquemont, Favrieux, Flacourt, Flins-sur-Seine, Follainville-Dennemont, Fontenay-Mauvoisin, Fontenay-Saint-Père, Gaillon-sur-Montcient, Gargenville, Goussonville, Guernes, Guerville, Guitrancourt, Hardricourt, Hargeville, Issou, Jambville, Jouy-Mauvoisin, Jumeauville, Juziers, La Falaise, Lainville-en-Vexin, Le Tertre-Saint-Denis, Les Alluets-le-Roi, Les Mureaux, Limay, Magnanville, Mantes-la-Jolie, Mantes-la-Ville, Médan, Méricourt, Meulan-en-Yvelines, Mézières-sur-Seine, Mézy-sur-Seine, Montalet-le-Bois, Morainvilliers, Mousseaux-sur-Seine, Nézel, Oinville-sur-Montcient, Orgeval, Perdreauville, Poissy, Porcheville, Rolleboise, Rosny-sur-Seine, Sailly, Soindres, Saint-Martin-la-Garenne, Tessancourt-sur-Aubette, Triel-sur-Seine, Vaux-sur-Seine, Verneuil-sur-Seine, Vernouillet, Vert, Villennes-sur-Seine   Carte CU GPSO Verneuil jaune

 Quelques chiffres

  • près de 500 km² de superficie,
  • environ 55 kms de Seine : 18 îles et 18 franchissements (ponts routiers et ferroviaires, passerelles, viaducs...),
  • 2 100 kms de voiries,
  • 129 conseillers.



Les représentants de Verneuil au sein du Conseil communautaire

Le 13 janvier 2016, 3 élus du Coseil municipal vernolien, qui siégeaient déjà à la CA2RS, ont été désignés lors d’un vote au conseil municipal.

Tautou
Philippe Tautou

Président de la Communauté urbaine

Dessaignes
Pierre-Claude Dessaignes

 

Dainville

Hubert François-Dainville

 


Les missions de la Communauté urbaine

Cet ensemble de 73 communes exerce diverses compétences pour ses villes membres.

Développement et aménagement économique, social et culturel

  • Création, aménagement, entretien et gestion de zones d'activité industrielle, commerciale, tertiaire, artisanale, touristique, portuaire ou aéroportuaire.
  • Actions de développement économique.
  • Promotion du tourisme, création d’offices de tourisme.
  • Construction, aménagement, entretien, gestion et animation d'équipements, de réseaux d'équipements ou d'établissements culturels, socio-culturels, socio-éducatifs, sportifs, d'intérêt communautaire.
  • Lycées et collèges. Cette compétence n’entraîne pas le transfert des lycées et collèges de la Région et du Département vers la Communauté Urbaine, mais la CU peut néanmoins demander à se voir confier le fonctionnement des établissements, ainsi que la responsabilité de travaux et réparations.
  • Programme d’aide aux établissements supérieurs et aux programmes de recherche.

Aménagement de l'espace communautaire

  • Schéma de cohérence territoriale (SCOT) et schéma de secteur.
  • Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI). Elaboration et révision du PLUI, en collaboration avec les communes-membres.
  • Création et réalisation de zones d'aménagement concertées d'intérêt communautaire ; constitution de réserves foncières d'intérêt communautaire (après avis des conseils municipaux).
  • Organisation des transports urbains ; création, aménagement et entretien de voirie ; signalisation ; parcs de stationnement.
  • Détermination des secteurs d'aménagement au sens du code de l'urbanisme.

Equilibre social de l'habitat

  • Programme local de l'habitat (PLHi).
  • Politique du logement d'intérêt communautaire, aides financières et actions en faveur du logement social, action en faveur du logement des personnes défavorisées par des opérations d'intérêt communautaire.
  • Opérations programmées d'amélioration de l'habitat (OPAH), actions de réhabilitation et résorption de l'habitat insalubre, lorsqu'elles sont d'intérêt communautaire.

Politique de la ville

  • Diagnostic de territoire et définition des orientations du contrat de ville.
  • Coordination des dispositifs contractuels de développement urbain, de développement local et d'insertion économique et sociale.
  • Coordination des dispositifs locaux de prévention de la délinquance.
  • Programme d’actions défini par le contrat de ville.
  • Gestion des aires d’accueil des gens du voyage.

Environnement et cadre de vie

  • Gestion des milieux aquatiques et prévention des inondations (GEMAPI).
  • Collecte et traitement des déchets des ménages.
  • Lutte contre la pollution de l’air, et les nuisances sonores.
  • Soutien aux actions de maîtrise de la demande d’énergie.

Gestion des services d'intérêt collectif

  • Assainissement et eau.
  • Création, extension et translation des cimetières, des crématoriums et des sites cinéraires. La gestion des cimetières et crématoriums reste effectuée par les communes.
  • Abattoirs, marchés d'intérêt national : création, aménagement, entretien, travaux, gestion.
  • Services d'incendie et de secours : centres de première intervention. Contribution au financement du Service Départemental d’Incendie et de Secours.
  • Contribution à la transition énergétique.
  • Création, aménagement, entretien et gestion des réseaux de chaleur et de froid urbains.
  • Concessions de la distribution publique d’électricité et de gaz : négociation des contrats, contrôle des réseaux publics, contrôle des missions de service public.
  • Création et entretien des infrastructures de charge de véhicules électriques.


Le Plan local d'urbanisme intercommunal (PLUI)

Comment se dessinera notre territoire de demain ? Où construire pour répondre aux besoins en termes d’habitat, de développement économique ou de transport ? Quels sites faut-il préserver et valoriser pour favoriser l’environnement, le tourisme ou le patrimoine ? C’est tout l’enjeu du Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) adopté le 14 avril 2016 par 124 des 129 élus du conseil de la communauté urbaine Grand Paris Seine & Oise qui assume la compétence dans ce domaine. Le PLUi va être préparé en étroite collaboration avec les élus locaux et s’accompagnera également d’une importante opération de concertation avec les habitants. 

Retrouvez toutes les infos sur : https://construireensemble.gpseo.fr/

Préparer l'arrivée du RER

Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal, un document qui fixe les règles communes d’occupation et d’utilisation du sol sur l’ensemble du territoire, permettra à Grand Paris Seine & Oise en lien avec ses 73 communes membres de mettre en cohérence les prescriptions en matière d’urbanisme et de les clarifier. Cette vision partagée s’adaptera bien sûr aux caractéristiques d’un territoire contrasté, à la fois urbain et rural, industriel et agricole. Elle préfigurera aussi ses potentialités de développement, notamment sur le plan économique.

La priorité consiste aujourd’hui à préparer l’arrivée du RER E, considérée comme LE levier de développement pour l’ensemble du territoire. La ligne sera prolongée via La Défense jusqu’à Mantes-la-Jolie à l’horizon 2024. D’ici-là, des quartiers vont être aménagés autour des gares de Mantes, Épône/Mézières, Aubergenville/Flins, Les Mureaux, Verneuil/Vernouillet et Poissy.

 Les autres objectifs

Plus généralement, l’habitat, les déplacements, l’environnement, le patrimoine… figurent parmi les thématiques qui vont guider une réflexion s’inscrivant dans une démarche de développement durable. Plusieurs orientations ont ainsi été définies : valoriser la Seine de Mousseaux-sur-Seine à Conflans-Sainte-Honorine sur les plans paysager, économique, touristique et de loisirs ; assurer la cohésion entre les espaces urbanisés de la vallée de la Seine et les sites naturels et agricoles des plateaux et des coteaux ; préserver la vocation agricole du territoire ; assurer une répartition équilibrée de l’habitat ; dynamiser économiquement et sur le plan urbain les principaux quartiers prioritaires à Mantes, Limay, Les Mureaux, Chanteloup, Poissy, Vernouillet... ; conserver et valoriser les patrimoines naturel et bâti (quartiers historiques, Parc naturel du Vexin, quais de Seine, vallée de la Mauldre, vergers d’Orgeval, villa Savoye à Poissy…) ; préserver les centres-villes et les cœurs des villages ; maintenir les grands sites industriels (Porcheville, Limay, Renault-Flins, Les Mureaux-Airbus, le port d’Achères, PSA-Poissy) et assurer l’extension du port de Limay ou la reconversion du site EDF de Porcheville… ; développer une stratégie d’implantation commerciale équilibrée ; favoriser le développement économique dans toute sa diversité.

Des questions sur la démarche d’élaboration du PLUi ?

Documents à télécharger

logoPDF Les modalités du PLUI
logoPDF Le vote de la prescription
logoPDF  PLUI Info N°1 Oct 2016
logoPDF  PLUI Info N°2 Juin 2017